Quelles activités à faire quand on visite Toulouse

Quelles activités à faire quand on visite Toulouse ?

Toulouse est aujourd’hui la capitale aéronautique de l’Europe, avec le plus grand centre spatial d’Europe, et où Airbus a son siège.

Toulouse attirera les esprits curieux avec ses musées fascinants qui explorent le cosmos, la préhistoire, l’art ancien, le monde naturel mais elle saura aussi ravir les personnes qui veulent des activités plus insolites.

La Basilique Saint-Sernin

Achevée dans les années 1100, la basilique Saint-Sernin, classée par l’UNECO, est peut-être la plus grande église romane d’Europe.

La crypte contient également un grand nombre de reliques, plus que dans toute autre église en France, et beaucoup ont été données par Charlemagne à l’abbaye qui se trouvait sur ce site dans les années 800.

À l’extérieur, la tour en brique de cinq étages est caractéristique et, en levant les yeux, vous pouvez voir où la construction a été arrêtée en 1100 et reprise en 1300, en raison de la forme des arcs.

La place du Capitole

Peu importe que vous fassiez du shopping ou du tourisme pendant votre séjour à Toulouse, vous serez toujours attiré par la place qui se trouve devant l’hôtel de ville.

La ville semble graviter vers cet endroit, et le majestueux palais teinté de rose qui se trouve devant vous est plus ancien qu’il n’y paraît.

Des fragments remontent aux années 1100, et si vous vous promenez à l’arrière du Capitole, vous pouvez voir le donjon de la renaissance.

Vous pouvez entrez à l’intérieur pour admirer les fresques du plafond de la Salle des Illustres et les images réconfortantes de la Salle Gervais, où l’artiste du XIXe siècle a peint des allégories de l’amour, puisque c’était la salle des mariages de l’hôtel de ville.

Le Muséum de Toulouse

Ce n’est pas un musée sur Toulouse, mais la plus grande institution française d’ethnologie et d’histoire naturelle en dehors de Paris : Le Muséum de Toulouse présente plus de 2,5 millions d’objets.

Si vous avez un penchant pour les sciences naturelles, vous pourriez vous plonger pendant des heures dans des galeries botaniques, entomologiques, minéralogiques, ornithologiques, paléontologiques et bien d’autres « logiques » ! Nombre de ces collections ont été rassemblées par les esprits les plus curieux du XIXe siècle.

C’est le cas de la section préhistorique, avec des haches néolithiques, une tombe mésolithique et un collier de bronze de l’époque holocène.

La Rage Room

Vous voulez un peu changer des visites et vous défouler avec vos amis ? Venez découvrir le Karnage Club.

Situé près des Carmes, ce lieu vous propose de vous défoulez dans une Rage Room. Venez casser des objets comme de la vaisselle, des télévisions dans une salle (toute en sécurité bien sûr) avec vos amis.

Vous pouvez aussi découvrir dans cet établissement, une activité surprenante qui est le lancer de hache ! Enfilez votre chemise de bûcheron et venez tester vos amis au lancer de hache.
Ce lieu est aussi un point de restauration avec des tapas et vous pouvez aussi vous abreuvez avec différentes boissons. C’est un excellent lieu pour sortir sur Toulouse avec vos amis.

La Cité de l’espace

S’il y a un jour où vous pouvez retrouver votre sens de l’émerveillement enfantin, venez visiter la Cité de l’espace.

Si vous êtes fascinés par le cosmos, vous pourriez consacrer une journée à regarder des films IMAX et des spectacles de planétarium qui vous feront perdre la tête.

Les passionnés de voyages spatiaux risquent de souffrir d’hyperventilation lorsqu’ils mettent les pieds dans la station spatiale Mir, qui a tourné autour de la Terre de 1986 à 2001. Il y a aussi une réplique grandeur nature de la fusée européenne Ariane 5, qui a accompli plus de 70 missions réussies depuis 2003.

Le jardin japonnais

A Compans Cafarelli, au nord du centre, se trouve un parc classé « jardin remarquable » français. Il s’agit d’un jardin japonais, plutôt inhabituel étant donné la latitude sud de Toulouse, et qui s’inspire des jardins de Kyoto entre le 14ème et le 16ème siècle.

Le jardin est plein de symbolisme, et à peu près aussi propice à la méditation et au repos qu’il peut l’être, mais il est utile de le visiter tôt, quand il y a moins de monde.

Traversez le pont sur l’étang jusqu’à l’île qui représente le paradis, et regardez les carpes koï et les tortues.

Il y a un buste dans le jardin, celui de Taisen Deshimaru, qui a créé de nombreux dojos zen Sōtō dans toute la France dans les années 70.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *