Mes conseils pour un bon voyage aux Philippines

 

Les Philippines sont un chapelet d’îles attrayantes. La nature préservée y est au rendez-vous, notamment avec ses nombreux spots de plongée, ses rizières en terrasses, ses forêts primitives, ses rivières souterraines et ses plages de sable blanc. La gentillesse des habitants et les traditions encore bien marquées y sont de réelles attractions qui m’ont d’ailleurs séduit lors de mon dernier voyage aux Philippines. Cependant, j’ai eu quelques difficultés pour ce premier voyage dans le territoire. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai conçu ce post pour vous aider à préparer votre prochain périple. Voici donc mes conseils pour un voyage réussi.

Les formalités d’entrée et les droits d’entrée aux Philippines

Comme je suis un résident français, je n’avais pas besoin de visa pour entrer aux Philippines. De plus, j’y étais pour un mois seulement. C’est autre chose si vous voulez y séjourner plus de 30 jours. Si c’est votre cas, vous devez vous informer à l’avance auprès de l’ambassade des Philippines.

Pour ma part, j’avais juste présenté mon passeport qui est valable 6 mois après la date de mon retour de voyage. En plus de ce passeport en règle, l’on m’a également réclamé un billet d’avion pour le retour.

Une fois dans le territoire, je vous conseille vivement de vous munir souvent de l’argent liquide, car parfois vous aurez besoin de payer une taxe, notamment lorsque vous quittez un aéroport. Comme mon cas sur l’île de Siargao, j’ai dû payer 750 PHP. Il en est de même lorsque vous prenez le bateau. L’on vous réclame des taxes maritimes lorsque vous quittez une île. Pour mon cas, je ne me suis pas informé avant mon voyage, alors j’étais pris à la dépourvue durant mon voyage. Si vous voulez avoir plus d’informations pour votre prochain voyage aux Philippines, consultez ce site.

Les meilleures périodes pour visiter les Philippines

Il vaut mieux privilégier la période entre décembre à avril pour visiter les Philippines. En général, c’est la haute saison dans le territoire. Le temps y est réellement agréable avec des températures fraîches. Quand j’étais sur l’île de Siargao, le vent soufflait plus ou moins fort. Ce qui procurait aux amateurs de surf ou kitsurf de s’adonner à leur sport favori.

En parlant de la haute saison, préparez-vous, car de mi-janvier jusqu’au début du mois de février, vous devez vous attendre à un fort afflux de visiteurs. Vous devriez donc faire comme mois, réserver à l’avance les hébergements. Une hausse des prix en général, se fait également sentir durant Noël, Nouvel An et la semaine sainte.

Mais si vous voulez vous épargner du nombre de visiteurs, optez pour les mois de mai et juin. Avec moins de touristes, vous aurez la possibilité d’avoir les sites à vous seul. Bien que les températures atteignent le summum, les paysages y sont à couper le souffle. Pour ma part, j’ai réellement apprécié mes treks à travers les montagnes et les rizières en terrasses. Les mois de juillet à novembre sont la basse saison, notamment sur tous les angles mais il faudra néanmoins s’attendre aux typhons ou tempêtes tropicales.

De par les changements climatiques dans cette zone, il faudra donc être flexible concernant l’itinéraire et s’informer comme moi avant de partir.

Une idée d’itinéraire pour apprécier son séjour aux Philippines

Manille est un incontournable durant un voyage aux Philippines. Pour moi, j’y suis resté deux jours pour m’imprégner de l’atmosphère locale. J’y ai apprécié le quartier Intramuros avec son style architectural espagnol. Après cette étape, j’ai mis le cap vers l’île de Siargao pour 4 jours. Je voulais surtout profiter de cette destination bien préservée. Cependant, vous devez prendre deux avions pour la rejoindre. C’est le territoire par excellence des surfeurs. Bien que ce ne soit pas mon sport favori, j’ai apprécié ses magnifiques lagons et ses piscines naturelles.

Comme hébergement, j’ai loué un bungalow pour backpackers d’un prix très abordable. J’y ai passé de superbes moments. Tellement l’île ressemble à un petit paradis.

Après avoir quitté l’île de Siargao, j’ai décidé de visiter l’île de  Bohol, où j’ai été époustouflé d’observer les Chocolate Hills, un site mondialement connu pour ses collines de chocolat. Passage obligé, le sanctuaire de préservation des tarsiers était ma prochaine étape. J’y ai vu les plus petits primates du monde. Depuis l’île de Bohol, sous les conseils de mon guide à Manille, j’ai traversé un pont pour atteindre un petit paradis nommé l’île de Panglao. C’est là que j’ai fait la connaissance de la plage Alona Beach qui était une plage idyllique à l’image de carte postale. Après cette étape, pour profiter d’une plongée inoubliable, j’ai pris le ferry depuis le sud l’île pour atteindre l’île de Negros.

Pour clore mon séjour, j’ai réservé la plus belle expérience vers le très célèbre El Nido sur l’île de Palwan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *