Notre voyage dans les Alpes Françaises : Six jours de pur bonheur

Moi et ma famille revenons d’un fabuleux voyage dans les hautes alpes et je suis ici pour partager avec vous ce magnifique voyage.

Comment ce voyage a vu le jour

Nous avons voyagé d’Israël à Genève avec EasyJet. L’élément déclencheur de ce voyage était le prix du vol pour Genève. Pré-réservé en février, les vols de la dernière semaine de mai étaient au prix de 87€ (aller-retour), ce qui est une bonne affaire.

Une fois les vols réservés, j’ai commencé à regarder notre destination. Nous avions 4 jours pour visiter les environs et Genève elle-même semblait chère et un peu ennuyeuse. Un coup d’œil rapide à la carte et nous avons vu clairement où nous allions : les Hautes alpes ! C’est à seulement une heure de Genève et la région est une destination idéale à tout moment de l’année.

Notre arrivée à Genève

Jour 1 : Nous avons atterri à Genève à 17h30. Le vol a été bon, court et sans incident, avec de belles vues sur les Alpes sur le chemin.

Le vol est arrivé à l’heure et tout s’est bien passé à l’aéroport. Pratiquement aucune file d’attente à faire nulle part. Vive l’efficacité du personnel suisse de contrôle aux frontières !

Mais nous n’avons pas passé beaucoup de temps en Suisse. Montez les escaliers, marchez 100 mètres, passez une porte et voilà ! Vous êtes en France ! Pas de contrôle aux frontières.

L’hôtel était le Relais Crozati (ce n’est pas un relais motard), situé au sommet de la colline dans la petite station de ski Crozet, près de Genève. Pas de neige sur les montagnes voisines du Jura à cette période de l’année, donc encore une fois, nous avons profité des tarifs hors saison. Pour 91 €, nous avons obtenu une chambre propre pour quatre personnes au troisième étage (il n’y avait pas d’ascenseur) avec une salle de bain propre et un bon Wi-Fi. Je ne peux pas vraiment demander beaucoup plus et c’était beaucoup moins cher que tout ce que j’ai pu trouver à Genève ou plus près du CERN.

Visite au CERN

Notre hôtel n’était qu’à 20 minutes du CERN. Nous avions réservé pour la visite guidée à 11 h et nous sommes arrivés plus tôt pour visiter les expositions près du centre d’accueil. Il nous a fallu quelques heures pour visiter les expositions, surtout parce que mon fils aîné et son père apprécient beaucoup trop la physique et ont pris le temps de tout lire et de participer aux expositions interactives. Si vous êtes un passionné de science, une heure est probablement plus qu’il n’en faut.

Nous avons également beaucoup apprécié notre visite guidée du CERN qui nous a permis de jeter un coup d’œil dans les coulisses du projet.

Je n’avais pas prévu que la visite durerait aussi longtemps. Je pensais que nous serions sortis du CERN vers midi. En fait, il était une heure et demie lorsque nous avons tout emballé et sommes rentrés dans notre voiture. Notre prochaine destination était le village français de Saint Gervais Les Bains où j’avais une unité de vacances réservée via AirBNB. Un agent nous a rencontré à l’appartement pour nous donner les clés. La réunion avait été programmée pour le créneau horaire de 14h30 à 15h30, pensant que nous aurions beaucoup de temps entre la visite du CERN et cela. Eh bien, avec seulement une heure à faire, nous avons sauté le déjeuner et nous nous sommes dirigés vers les Alpes.

C’était si beau, nous avons passé le reste de l’après-midi et la soirée à flâner dans les rues du village, à faire du shopping dans l’épicerie locale et à ne pas faire grand-chose d’autre.

Parc Du Merlet

J’avais un plan détaillé pour notre troisième jour qui comprenait un long voyage dans les Alpes. Je voulais descendre jusqu’au village médiéval de Conflans (à la périphérie de la ville d’Albertville), continuer jusqu’au village pittoresque de Bourg-Saint-Maurice et continuer jusqu’au lac de Roselend avec son impressionnant barrage. Notre dernier point devait être le village de Beaufort d’où nous pouvions revenir en cercle vers notre propre petit village.

Les 10 premières minutes ont été agréablement passées sur le chemin du village voisin de Megève. C’est la vue que nous avions de cette route –

A partir de Megève, la route a commencé à serpenter dans les collines et les vallées. Il n’a fallu que 20 minutes à mon plus jeune fils pour être malade à cause de tous les virages serrés, et nous avons dû nous arrêter pour laisser le garçon se reposer et prendre l’air frais.

À ce moment-là, les deux garçons et leur père exigeaient un changement de plans. Ils ne voulaient pas continuer pendant trois heures et demie de plus sur ces routes. Ils voulaient être dehors, faire de la randonnée et être tous physiques dans les montagnes et ne pas être enfermés à l’intérieur d’une voiture qui était balancée d’un côté à l’autre au fur et à mesure que la voiture faisait des embardes en cours de route.

Alors…. nous avons décidé d’aller dans un endroit où je savais que tout le monde aimerait faire de la randonnée. Une combinaison de paysages fantastiques et d’animaux sauvages qui est difficile à battre : Parc De Merlet.

Le Parc De Merlet est un parc privé où vous pouvez faire de la randonnée pédestre et observer des animaux sauvages en liberté tels que des cerfs, des bouquetins et divers types de chèvres de montagne. Pendant la randonnée, toute la crête du Mont-Blanc se trouve devant vous, de sorte que le paysage est aussi beau qu’il peut l’être.

Nous sommes finalement retournés à la voiture et nous sommes descendus aux Houches. Nous avons fini par nous asseoir pour le café (pour les parents), le chocolat chaud (pour les enfants) et de délicieux gâteaux français pour tout le monde dans une pâtisserie locale.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *