Survol de quelques sites notoires de l’Argentine

Quand les étrangers entendent parler de l’Argentine, des images de lacs aux eaux bleutées, des montagnes aux sommets enneigés, des déserts de sel… leur viennent en tête. Dans sa longueur, ce pays d’Amérique du Sud s’étire sur 3 700 km. En superficie, elle s’étale sur 2 791 810 km2. Il est tout à fait normal qu’il recèle tant de paysages extraordinaires qui laissent les touristes bouche bée comme lorsqu’ils contemplent les chutes d’Iguazú, situées de part et d’autre de la frontière entre le Brésil et l’Argentine. Du côté argentin, on a aménagé plusieurs circuits de visites en plein cœur de la forêt tropicale et au-dessus de différentes branches du fleuve, à travers des passerelles. Par ailleurs, le train écologique de la jungle les mènera vers quelques points de départ de l’exploration, afin d’admirer la plus impressionnante des cascades : GargantadelDiablo. Cetteavalanche en forme de « U » est longue de 700 m, large de 150 m et haute de 82 m. En fait, les chutes d’Iguazú sont un ensemble de 275 cascades, formant un mur de 3 km. Ces merveilles de la naturesuscitent toujours la même fascination chez les vacanciers.

Escalade du massif du Fitz Roy

Le massif du Fitz Roy, plus connu sous le nom de cerroChaltén, est une montagne se trouvant près du village d’El Chaltén, en Patagonie. Il est partagé par l’Argentine et le Chili. Quoi qu’il en soit, le Fitz Roy se révèle comme une destination incontournable pour les amateurs de trekking lors de leurs circuits Argentine. Ils auront à leur portée de nombreux sentiers de randonnée partant d’El Chaltén. En cours de route, ils profiteront du paysage, tout en visionnant la beauté du mont Fitz Roy, à condition que le ciel soit dégagé. Les marcheurs de tous calibres, les sportifs aguerris, bref, ceux qui ontde l’expérience se lanceront dans l’ascension du mont. Ils n’auront pas de peine à l’escalader, étant donné que sa paroi est en granite. Seules les conditions climatiques,parfois extrêmes à cet endroit, rendent la montée un peu difficile, voire vertigineuse.

Promenade à la péninsule Valdés

La Peninsula Valdés intéresse autant les visiteurs nationaux qu’étrangers. Quand ils pénètrent dans la presqu’île, ils auront l’impression que la zone est morne et stérile. Pourtant, la région côtière de la péninsule attire une variété inestimable d’animaux. Résultat : il se forme une collection d’écosystèmes qui émerveillent les scientifiques et les globe-trotters. Cela assure un refuge idéal pour une faune de terre, caractéristique des plateaux patagoniens, comprenant des maras, des guanacos, des renards gris, des mouffettes et des oiseaux. La faune marine, quant à elle, se compose d’éléphants de mer, d’otaries à crinière, de manchots, de cormorans et de goélands, entre autres. À part cela, des mesures draconiennes ont favorisé la récupération, même lente, d’une population de baleine noire australe, dont l’observation est devenue une activité touristique de base en Argentine. Dans cette péninsule au microclimat exceptionnel, les bourlingueursseront ébahis par laparade nuptiale des mâles en train de flirter avec les femelles en vue d’obtenir leurs faveurs.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *